Les laīcards veulent supprimer la religion

Le coin des dyslexiques : l'épisode 11 en version audio (voix Marie Aude)

Épisode 11 "Les laīcards veulent supprimer la religion"

Alors là attention les yeux, ça va déménager.
C'est quoi ce mot qui sonne comme un nom de catcheur ? ...Le laïcard sanguinolent ! ...Le tueur était un laīcard!... Ça fout les jetons. Houlà ça sonne comme une insulte, un truc que si tu le dis à ta mère, elle s'autodétruit. Et pourtant y en a sûrement à côté de chez toi ! Je vais t'expliquer ça. D'abord il faut rappeler que la constitution du pays (l’ensemble des règles qui régissent le pays) précise que la France est laïque.

La laïcité, c'est un ensemble de règle qui séparent les pouvoirs entre LES églises et l'état et qui affirme la liberté de conscience. Cette liberté te permet d'exprimer ta religion, de pratiquer ton culte et de pas te cacher pour le faire... Personne ne peut t'empêcher de le faire, ni t'obliger non plus! Une loi cool avec les croyants mais aussi les non croyants qu'on oblige pas à en avoir une...de religion.

Mais ça a failli pas être comme ça ! Et il y en a qui regrettent.... Mais sans trop savoir pourquoi. Alors que toi tu vas bientôt savoir. Parce que en 1905, à l'époque où la loi de séparation est passée, ça s’est joué à un poil...de la main que la laïcité soit une loi d’exclusion ! l faut rappeler qu'en 1905, quasi tout le monde avait une religion, même chez les députés. Attend, on faisait pas sa prière partout, et on se baladait pas en soutane non plus !!! Mais on voulait que les choses soient bien claires pour tout le monde en votant cette loi et pourtant il y avait quand même deux camps.                                                                                                            

Ça a discuté le bout de gras, et ce qui était prévu, n’a pas abouti.

En fait au démarrage, l’idée, c’était de supprimer toutes les références religieuses et les symboles religieux de…partout en fait ! Les croyants n'auraient pas pu parler de religions en dehors de chez eux ou des lieux de cultes. " Go Home !"

Pas de religion dans la société. Pas d'espace neutre comme la rue.

L’exact contraire d'une théocratie où la religion s'exprime partout, y compris dans la bouche des dirigeants. A cette époque, on voulait considérer comme prosélyte (action de convaincre à la croyance) tous les signes ou paroles religieuses et les interdire purement et simplement hors des endroits dédiés à la choses. Mais, je te rappelle que tout le monde était plus ou moins convaincu par la religion. Alors on a préféré une solution plus... libérale. Pas libérale dans le sens "fait ce que tu veux tu es libre". Non !

Libérale dans le sens où plutôt que ça soit à l'état de gérer et de sanctionner, on s'est dit que c'était plutôt à tout le monde de se réguler. Mais pas n'importe comment ! Tu deviens donc un type libre de ses choix religieux, mais pour pas que tu sois sous le contrôle des responsables religieux, on met des obligations très strictes aux clergés et on interdit la religion en politique ou quand tu es responsable de l'état. En fait, on arrête de te prendre pour un idiot en se disant que comme tu es un humain, tu es libre de tes choix !

Date de dernière mise à jour : 21/08/2019

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire